Réservez

Comme chez soi à la Maison O’Brien

Comme chez soi à la Maison O’Brien

6000 4002 O'Brien Chelsea

Le court trajet pour se rendre à la Maison O’Brien House fait autant partie de l’expérience que monter l’escalier pavé jusqu’à sa fameuse porte rouge. C’est le pays des chalets et ici, monter dans la voiture pour échapper à la ville pour le week-end est un rituel toute l’année, et une tradition bien établie.

En quittant la région de la capitale nationale vers le nord, la circulation ne tardera pas à se dissiper et un sentiment de calme vous envahira. Des escarpements rocheux bordent les deux côtés de l’autoroute, et au moment où vous prenez la sortie vers la ville historique de Chelsea, vous avez déjà l’impression de vous évader.

Là où les routes deviennent étroites et sinueuses, vous saurez que vous êtes presque arrivé. Même si le mois de mars marque une saison de transition dans le parc de la Gatineau, les skieurs et les planchistes sortent encore du stationnement pour traverser la route menant au Camp Fortune en vue d’effectuer leurs dernières descentes avant la fonte des neiges. Bientôt, les cyclistes rouleront sur le côté de la route dans des maillots aux couleurs vives et les randonneurs atteindront les falaises surplombant le magnifique paysage.

Le dernier virage est marqué par une grande enseigne en bois : le nom O’Brien et rien d’autre. Et si l’aperçu de ses tours à travers les arbres ne suffit pas, la dernière montée qui vous mènera vers l’allée ne manquera pas de produire son effet.

C’est la semaine d’inauguration de la Maison O’Brien House. Après quatre années de restauration méticuleuse, comme pour tout nouvel hôtel, l’anticipation d’enfin remplir ses chambres avec des invités est palpable.

Mais les comparaisons s’arrêtent vraiment là – à partir du moment où vous franchissez le seuil et dans le lobby, vous oubliez rapidement que vous êtes un invité: la Maison O’Brien House vous donne l’impression d’être à la maison.

Comme James Henderson, gérant de résidence de la Maison O’Brien, l’explique : « Nous appartenons à l’industrie du service et l’hospitalité est notre façon de faire. » [traduction] Il était essentiel d’intégrer le concept d’hospitalité tout au long de l’expérience du visiteur. Et entre le design, le décor et la chaleureuse hospitalité, ils n’auraient pas pu atteindre la cible avec plus de précision.

Ce soir, la Maison O’Brien House organise son premier événement privé pour le chapitre d’Ottawa de l’Organisation des entrepreneurs. Le soleil de fin d’après-midi se répand à travers la fenêtre et a illuminé la maison O’Brien d’une lumière chaude. Quelques invités discutent déjà dans la bibliothèque, sirotant des cocktails, tandis qu’un trio de jazz joue doucement dans le lobby.

C’est un groupe d’amis et de proches : l’organisatrice de l’événement, Eva Cooper, et le propriétaire de la Maison O’Brien House, Robert Milling, sont des membres de longue date de l’organisation. Et en l’honneur de l’histoire du manoir, leurs invités ont été incités à se costumer à la mode des années 1930.

Le résultat est spectaculaire. En regardant dans la salle Canadiana depuis la dernière marche, c’est une mer de tons riches et précieux, de velours et de paillettes, de fines rayures et de hauts-de-forme qui pourraient vous amener à vous demander, brièvement, si vous avez devant vous des fantômes d’autrefois.

1930's event at O'Brien House

Avec des toasts portés au champagne, il est évident qu’il y a encore plus à venir pour la Maison O’Brien House: des projets de table du chef sur la terrasse arrière pour des dîners au coucher du soleil devant le lac Meech. Ils débuteront bientôt par deux cabanes dans les arbres: des chambres d’hôtes séparées (avec toutes les commodités modernes) qui donneront à leurs chanceux invités le sentiment de se sentir au beau milieu de la vallée.

Alors que les invités sont assis dans les deux salles à manger attenantes et qu’on entend le doux bourdonnement des conversations, il est difficile de ne pas songer aux possibilités de cet espace – à la vue qui changera lorsque de nouveaux bourgeons jailliront des branches pour transformer la vallée en voûte verte. Au soleil d’été qui accueillera les invités à se prélasser sur les patios et à la magnifique toile de doré, de rouge et d’orangé lorsque l’automne reviendra se poser sur la vallée. Aux mariages et aux retrouvailles qui seront célébrés ici. Et à l’allure spectaculaire qu’un arbre de Noël aura près de la grande cheminée.

Ces salles seront sans aucun doute témoins de souvenirs mémorables au cours des années à venir. Et quelle que soit la saison ou l’occasion qui les aura amenés ici, les invités auront assurément hâte de revenir à la Maison O’Brien House.

Regardez les faits saillants de l’événement spécial en cliquant ici.
(Crédits : Caroline Phillips, Ottawa Business Journal)